Pour préparer sereinement les prochaines réunions des vendredi 16 et samedi 17 novembre, je vous propose un petit article rigolo sur les bonnes pratiques à avoir lors des réunions parents-profs (magazine Avantages oct 2018)

Rien de tel que ces réunions pour nous faire perdre nos moyens sauf si …

1. On prépare le terrain. Pour ne pas se laisser balader de prof en prof, sans rien comprendre, il faut savoir ce qu’on attend de la rencontre. On définit un objectif (aider son enfant à remonter sa moyenne / à surmonter sa timidité / à s’intégrer dans sa classe , etc…), si possible en en parlant avec son enfant : « Y a-t-il quelques chose que tu voudrais dire ou demander à ton prof ? » Aucun problème à signaler ? On se montre proactif : « Comment pouvons-nous soutenir le travail de notre enfant à la maison à votre avis ? »
2. On reste focus. Commencer l’entretien par les choses positives (ça met tout le monde de bonne humeur) : « Mon enfant  a super bien compris le théorème de Pythagore grâce à vous. » Et dégainer son objectif (rédigé au préalable sur un carnet, avec une courte liste de questions). Pour ne pas se noyer sous les infos, on reformule tout ce que dit l’enseignant : on retiendra mieux et ça peut lui donner envie de préciser sa pensée : « Vous dites que mon enfant peut encore faire des progrès ? – Je dis qu’avec une autre méthode de travail, il/elle pourra gagner 1 point de moyenne. »

3. On assure le suivi. En remerciant le prof pour son écoute, on cale avec lui le prochain rendez-vous : « Quand pouvons-nous refaire un point ? » Comme ça, on n’a pas peur de déranger.

Remerciements à Magalie Bouidène-Briand, auteur du blog « Parents du 21ème siècle »

Traduire »